Caution ou hypothèque

Introduction

La garantie pour un prêt immobilier et soit l’hypothèque soit la caution. Il en existe deux autres mais l’un est aussi classé comme une hypothèque et l’autre classé comme caution. Mais les deux premiers cités auparavant sont les conventionnels. L’hypothèque et la caution sont très distinctes mais ce sont toutes des garanties. Mais comment faire le choix entre les deux pour une plus grande aisance dans le remboursement et l’octroie d’un prêt. Le choix revient à chacun car cela dépend du revenu de l’emprunter et de sa capacité d’endettement.

Hypothèque

L’hypothèque est une garantie pour le prêt. L’emprunteur met son habitation en hypothèque pour obtenir le prêt nécessaire. Le frais de dossier est cher. C’est la caractéristique un peu rustique de l’hypothèque. Pratiquée depuis toujours, c’est un gage sérieux mais qui demande une certaine somme d’argent. Car à part la taxe foncière de 0,615 %, l’emprunteur doit aussi payer le frais d’hypothèque d’environ 2 % du prêt. Le calcul donne à chaque fois un montant incroyable. Mais beaucoup de personnes optent pour l’hypothèque quand elles sont sûres de pouvoir payer leurs dettes.

Si la dette est impayée, la banque saisit l’habitation et la vend aux enchères. Le prix servira à compenser les mensualités non payées. Ce n’est pas toujours facile de mettre son habitation en hypothèque mais la garantie est obligatoire pour avoir un prêt. L’hypothèque est surtout utilisée pour l’achat d’un bien immobilier neuf ou ancien.

Caution

La caution quant à elle est un peu lisse dans les frais. Les frais d’hypothèques, les frais du notaire sont exemptés. Pour les fonctionnaires, ils sont à l’abri car ils ont leurs propres cautions : la mutuelle fonctionnaire. Toujours une garantie pour les prêts, cette caution a des avantages dans les garanties et les paiements de la dette. Elle est plus souple et représente plus d’aisance financière.

Le cautionnement pour les autres salariés est aussi avantageux que celui des fonctionnaires. Ce qui attire les emprunteurs à utiliser la caution c’est que s’ils ont une difficulté dans le paiement, la vente ne sera faite qu’en dernier lieu, contrairement à l’hypothèque. Le paiement anticipé est aussi rentable par rapport à l’hypothèque puisqu’il n’y aura pas de frais supplémentaire pour la mainlevée. Etant donné qu’une hypothèque est un acte authentique c’est-à-dire signé par un notaire, le cautionnement est par contre un acte libre. Les sociétés de cautionnement sont les garantes des cautions. Ce sont les banques qui ont mis cette société en marche pour plus d’entrée d’argent et c’est aussi avantageux pour les emprunteurs. La société fonctionne comme une mutuelle et donc basée sur la mutualisation. Les risques sont gérés comme dans les mutuelles.

A la fin du remboursement, l’emprunteur peut reprendre jusqu’à 75 % de la valeur de son prêt. Une extension de la durée est aussi possible avec la caution. Le rééchelonnement est d’abord proposé avant qu’une décision plus radicale soit prise. Entre caution et hypothèque, les avantages sont surtout pour la caution. Les frais sont diminués, les garanties sont importantes et la vente aux enchères ne se fera qu’en dernier recours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>