Combien coûte réellement un crédit ?

En ces temps difficiles, chaque ménage cherche un moyen de réduire sa facture. Le crédit immobilier est formé de trois parties : le capital, le taux d’intérêt et les frais annexes tels les assurances, les pénalités pour remboursement anticipé, les frais de dossier et les garanties requises par l’établissement prêteur qui peuvent être une hypothèque ou une garantie.

Vous devez bien connaître et bien évaluer ces frais annexes car ils augmentent le coût de votre emprunt. Bon nombre de ces frais sont négociables Vous pouvez demander à votre banque de les réduire ou de les supprimer, la banque vous répondra positivement en fonction de votre profil et la politique commerciale. Vous verrez le coût de votre crédit immobilier diminué.

Négociez la baisse du taux d’intérêt

Les intérêts constituent un des postes les plus importants pour celui qui emprunte. Le taux d’intérêt de votre emprunt sera plus élevé si votre profil est jugé risqué par votre banque, augmentant ainsi le coût de votre emprunt. Mettez un apport personnel maximum dans votre plan de financement.

Vous pouvez aussi faire baisser le coût de votre crédit en montant un solide dossier et en utilisant toutes les aides possibles et plus spécialement le prêt à taux zéro.

Profitez de la concurrence en ce qui concerne l’assurance décès-invalidité

Le coût de l’assurance décès-invalidité s’ajoute au coût du crédit. L’assurance décès-invalidité est calculée soit en termes du pourcentage du montant emprunté de 0,2 à 0,5 %, soit en termes de pourcentage du capital restant dû, il faut dire en effet que le montant couvert par l’assurance est de moins en moins élevé. Vous pouvez recourir aussi à la délégation d’assurance, une pratique qui vous permettre de réaliser plusieurs milliers d’Euros d’épargne. Elle consiste à consulter d’autres assureurs spécialisés dans le crédit immobilier pour comparer les offres. Cependant pour que la banque accepte votre dossier, le contrat souscrit chez cet autre assureur doit comporter les mêmes garanties que celles offertes par la banque.

Pour estimer au plus près de la réalité le coût total de votre emprunt, demandez au banquier ou assureur le coût de l’assurance décès-invalidité dès les premières simulations.

Si votre objectif est de faire baisser le coût global de votre emprunt à tout prix, vous pouvez faire abstraction de l’assurance perte emploi. Toutefois, cela peut vous coûter cher en cas chômage.

Jouer sur les pénalités pour remboursement anticipé

De manière à diminuer le coût global de votre crédit, vous pouvez les réduire ou les supprimer.

Qu’en est-il des frais de dossier ?

Les banques réclament des frais de dossier pour les opérations de prêt. Vous devez contrôler si les frais de dossier mentionnés dans le contrat de prêt sont hors taxe ou toute taxe comprise. Si vous savez négocier avec l’établissement financier, vous pourriez avoir moins de frais de dossier ou aucun frais du tout.

Ce qui est sur c’est que sur le prêt à taux zéro, il n’y a aucun frais de dossier.

Quelle garantie n’alourdit pas le coût du crédit ?

L’hypothèque et la caution s’élèvent tous les deux à 2% du capital emprunté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>