Comment obtenir un prêt immobilier ?

Les établissements de crédit exigent des garanties financières restrictives, notamment, depuis la crise des subprimes. Ces critères de plus en plus sévères ont été instaurées afin de palier les défauts de paiement et les risques de non remboursement. Ces conditions sont généralement les suivantes:

Un emploi stable, c’est-à-dire, une rémunération constante, le respect de conditions d’ancienneté, un CDI ou un statut de fonctionnaire. Le souscripteur d’un prêt immobilier doit fournir ses trois derniers bulletins de salaires pour justifier sa capacité financière. C’est pourquoi, il est difficile à une personne en quête d’emploi, à un étudiant, un intérimaire, un salarié en période d’essai, un salarié remplaçant, au bénéficiaire d’un contrat aidé, à un licencié ou au titulaire d’un CDD, de  démontrer une réelle aptitude à rembourser ; sauf  à bénéficier d’une mesure de sûreté (caution parentale, garantie, hypothèque,  nantissement, mise en gage d’un bien d’une valeur pouvant être chiffré en milliers d’euros).

Justifier de revenus (salaires et rémunérations diverses ; revenus mobiliers : titres, actions, obligations et revenus fonciers : rentes, provisions ; revenus sociaux, hormis les Assedic).

La garantie du prêt, principalement par une compagnie d’assurance, afin de s’assurer du paiement, en cas d’incapacité, d’invalidité ou de décès. Il s’agit, notamment de souscrire une assurance risque aggravée.

Souscrire une assurance-vie.

Signer une convention AERAS. Elle permet aux personnes ayant un risque aggravé de santé, souscrire un crédit immobilier.

Consentir un apport personnel de l’ordre de 10 à 30 % du prêt. Certains établissements financiers exigent tout au moins, la prise en charge, par le débiteur du prêt, du paiement des frais annexes (honoraires de notaire, frais de garantie), néanmoins, afin d’accroître vos chances d’obtention de prêt, il serait judicieux de consentir un apport maximal. Pour cela, mettez en avant, votre épargne (livret d’épargne, plan épargne logement, plan épargne populaire, plan épargne entreprise, compte épargne logement). Le compte épargne logement facilite l’acquisition d’un bien. Il convient à l’achat ou la construction d’une résidence principale ou secondaire. Le taux du plan épargne logement est, quant à lui, assez élevé. C’est une solution avantageuse.

Ne pas être fiché bancaire
, ne pas être en situation de surendettement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>