Comment sont fixés les taux d’intérêt ?

La banque considère plusieurs facteurs pour fixer le taux d’intérêt dont le prix de l’argent acheté sur les marchés financiers, les frais de fabrication de l’emprunt, le risque du dossier de l’emprunteur  et les frais de fabrication de l’emprunt.

Le process est similaire au process industriel car la banque se procure de la matière première argent, la transforme pour avoir l’emprunt immobilier comme produit final.

Il y a donc en premier lieu un taux initial auquel la banque intègre les frais d’ingénierie financière, les frais de gestion et de personnel, en second lieu elle impute sa marge et en dernier lieu, elle facture aussi le risque qu’elle prend en prêtant de l’argent.

Si le risque est élevé alors le taux d’intérêt aussi est élevé. Si votre dossier est trop fragile alors vous ne n’obtiendrez pas un prêt.

L’emprunteur doit avoir un bon profil

La banque étudie minutieusement les mentions suivantes du dossier de l’emprunteur pour bien estimer le risque : les revenus, le reste à vivre, le montant de l’apport personnel, la qualité de la maison ainsi  que la localité où le bien est situé. La durée de remboursement aussi a un impact sur le risque car plus elle est  longue plus le risque est élevé et vice versa. Un prêt sur 10 ans est moins risqué qu’un crédit sur 20 ans.

La stratégie commerciale de la banque dans ce domaine

Une banque qui veut fidéliser ses bons clients ou conquérir une nouvelle clientèle adopte une stratégie commerciale, permettant d’offrir des conditions de financement plus attractives ou de taux d’emprunt défiant toute concurrence.

Un bon dossier solide et rassurant permet d’accéder à un bon taux surtout si vous savez profiter de la concurrence entre les banques.

Le prêt à taux fixe ou le prêt à taux variable

Les taux d’intérêts des prêts à taux fixe et des prêts à taux variable diffèrent à cause du mode de financement de ces crédits immobiliers. Les taux d’intérêts des emprunts révisables sont moins élevés que ceux des prêts fixes.

Les taux longs des marchés financiers constituent la base des crédits à taux fixes. Nous avons soit l’Obligation assimilable du Trésor à dix ans ou OAT dix ans, soit le TEC10 ou Taux de l’échéance constante. Les fonds obtenus des obligations foncières aussi sont immobilisés pendant sept à quinze ans, présentant un risque et justifiant une rémunération à l’aide d’un taux d‘intérêt plus élevé.

Le taux des obligations est fixé selon la loi de l’offre et de la demande. Les obligations sont très sollicitées par les investisseurs sur les marchés financiers actuellement car elles sont jugées moins risquées par rapport aux autres placements. Cette situation justifie  que leur taux soit bas.

La base des taux à court terme sert à indexer les crédits à  taux révisable. L’Euribor est un taux à court terme, lorsque les banques se prêtent de l’argent entre elles, elles utilisent ce taux pour trois mois ou un an. Les liquidités sont placées à court terme minorant ainsi le risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>