Emprunter un crédit immobilier dans des conditions difficiles

Si l’on ne peut pas présenter un bon dossier, est-ce que cela signifie que l’on est condamné et qu’il nous est impossible d’avoir un crédit immobilier ?. Cela dépend en fait de la catégorie de celui qui emprunte pour un jeune qui est en bonne santé, qui a de sérieux revenus et dont la carrière évoluera positivement, sa situation personnelle actuelle ne sera pas considérée comme un facteur discriminatoire pour lui refuser le prêt. Par contre, le chemin est fait d’obstacles pour ceux qui ont une situation professionnelle instable ou qui sont déjà des seniors ou ceux qui ne sont pas en forme.

L’assurance décès-invalidité est la contrainte majeure

Le critère de solvabilité mis à part, vous n’obtiendrez jamais d’une assurance décès invalidité si la compagnie d’assurance en partenariat avec votre banque estime que sur le point médical vous êtes sujets à des risques élevés. Vous serez obligés de remplir un questionnaire de santé sur la base duquel elle va effectuer une étude stricte peu importe l’âge du demandeur. Il faut dire que le nombre de dossiers refusé est assez élevé hors les compagnies d’assurance réclament aux personnes à risques des surprimes.

En fait, l’assurance décès invalidité est souscrite pour protéger les héritiers de l’emprunteur. Si l’emprunteur décède, il n’arrive pas à rembourser le capital restant dû, c’est l’assureur qui s’en charge ou si l’emprunteur est victime d’un accident, l’assureur  prend en charge temporairement les mensualités pendant que ce dernier est invalide.

Une alternative : contracter une assurance individuelle auprès d’un organisme tiers

Cette opération est appelée  une délégation d’assurance. C’est un moyen de contourner le refus du contrat généraliste et les banques n’ont plus leur mot à dire du moment que les garanties sont équivalentes pour chaque point.

Il est vrai que la loi n’exige pas une assurance-décès invalidité lorsque vous souscrivez un crédit immobilier mais si vous n’êtes pas assuré, les banques vous fermeront les portes du crédit.

Peut-on envisager d’obtenir un crédit à l’âge senior 50 ans et plus ?

Les banques n’ont pas laissé les seniors pour compte, elles leur offrent des formules de prêts immobiliers spécifiques nommés à paliers. La majorité d’établissements financiers permettent donc de nos jours d’emprunter à un âge avancé. En effet les jeunes seniors ne sont pas dépourvus avec des revenus réguliers, un patrimoine solde et une retraite privilégiée.

Bien que les banques aient adapté ces produits à une chute de revenus causée par le passage à la retraite, reste encore ici à résoudre la possession de l’assurance décès-invalidité.

Des mensualités variables

Un remboursement en deux temps est prévu par leur formule de prêt. Des mensualités à charge variable sont prévues pour préserver le niveau de vie une fois à la retraite.

Le principe est que les mensualités suivront les revenus, durant les années de vie active  les mensualités seront plus élevées et une fois que l’emprunteur  se trouve à la retraite, les mensualités vont baisser s’adaptant à sa nouvelle situation financière.

Toutefois, vous pourrez obtenir une assurance décès-invalidité en contrepartie d’une prime d’assurance deux à trois fois plus chère et donc un crédit plus cher aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>