Généralités sur le crédit immobilier

Généralités

Le crédit immobilier est un emprunt pour financer des opérations immobilières. L’emprunt servira dans les dépenses totales ou partielles d’une construction, d’une rénovation ou d’un achat immobilier. Il peut être contracté par un particulier ou par une société mais le plus souvent par un particulier. Le bien pourra servir à une résidence principale ou secondaire, à la location ou à un local professionnel.

Le crédit est accordé par une banque. Il est un prêt dont le montant est fixé avant tout accord. Le remboursement se fait par des mensualités constantes. Le taux est donc fixe ou peut être révisable et la durée du prêt est en moyenne de 5 à 40 ans. Dans certains cas, faire un crédit suppose un apport personnel mais cela n’est pas obligatoire. Un crédit immobilier est souvent d’une grande valeur c’est pour cela qu’une garantie l’accompagne. La garantie sert à rembourser l’emprunt au cas de non-paiement des échéances. Vous avez le choix de garantie entre l’hypothèque, l’inscription en privilège de prêteurs de deniers, la société de cautionnement et la caution. Il est aussi obligatoire de se souscrire à une assurance lorsqu’on fait un prêt. Vous devez être assurés en cas de décès, de perte totale et irréversible d’autonomie, d’incapacité temporaire totale et d’invalidité permanente totale. Les autres assurances sont facultatives mais rassureront la banque.

Selon le cas que vous recherchez et selon vos moyens, il existe des types de crédit immobilier. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Il y a le prêt amortissable, le prêt in fine, le prêt progressif, le prêt dégressif, le prêt palier et le prêt modulable. Ce sont tous des prêts immobiliers mais les banques emploient des termes techniques pour les distinguer. Et à chaque type de crédit, ses modalités de paiement et sa durée d’exécution.

Les garanties

Citées au-dessus, vous avez quatre sortes de garanties pour votre crédit immobilier. Les banques vous donneront le choix et c’est à vous de prendre celle qui vous conviendra le mieux.

L’hypothèque est la garantie la plus utilisée. C’est un acte notarié nécessitant une inscription au bureau des hypothèques. L’hypothèque prend fin 2 ans après le paiement de la dernière échéance. Si le bien est vendu pendant l’hypothèque alors il y aura « main levée d’hypothèque ».

L’inscription en privilège de prêteurs de deniers est une garantie ne portant que sur les biens immobiliers anciens. C’est aussi un acte notarié. Mais ne prend forme que 2 mois après la vente.

La caution est comme son nom l’indique une caution qu’une institution de financière vous donne. Il y a aussi la caution pour les fonctionnaires appelée mutuelle fonctionnaire.

La société de cautionnement est un contrat sous seing privé. Elle ne nécessite pas frais d’inscription au bureau des hypothèques. Dans les termes de cette garantie, la main levée ne se fait pas.

Ces quatre garanties sont les seuls choix qu’un emprunteur peut opter. Le but est le même, il faut une garantie de paiement pour les mensualités prises. Renseignez-vous auprès de votre banquier car chaque banque a ses propres détails et ses propres fonctionnements surtout sur le taux d’emprunt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>