L’assurance prêt immobilier

Ce qu’il faut savoir

Lorsqu’on engage un prêt à la banque pour la construction d’un bien immobilier, cette banque exige une assurance. Et c’est la loi qui vous oblige le recourt à une assurance prêt immobilier. Elle est faite au cas où l’emprunteur meurt ou qu’il soit dans l’invalidité ou l’incapacité de rembourser son emprunt. Grâce à l’assurance, le propriétaire du bien aura son dossier traité et recevra aussi la somme demandée. C’est surtout une garantie pour les banques s’il y a incapacité du débiteur. Dans ce cas c’est l’assurance qui prendra sa place et remboursera la somme. Le montant total du prêt doit être assuré. Il faut aussi noter que la famille de l’emprunteur sera à l’abri car c’est l’assurance qui se chargera du paiement et non la famille si l’incapacité survient.

Les garanties de ce contrat d’assurance varient selon les agences mais seule la garantie « perte totale et irréversible d’autonomie est la même. La banque peut aussi proposer  avec le prêt, un assureur pour vous mais l’acceptation n’est pas obligatoire. Le choix ne revient qu’à l’emprunteur.

Les cas d’assurance

Certaines assurances sont obligatoires quel que soit l’assureur où vous êtes souscrit. Il y en a d’autres qui ne dépendent que de vous et des risques qui pourront être encourus.

Le décès  de l’emprunteur oblige l’assureur  à prendre en charge le reste du remboursement. Si une personne ne peut s’occuper de ses biens, de ses affaires et de lui-même et doit avoir recours à une autre personne alors l’assurance prendra aussi la charge de ses dettes par la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA).

Si par contre l’incapacité est temporaire et est survenue après un accident alors l’assurance sera en mesure de prendre ses affaires de en charge par l’incapacité temporaire totale (ITT). L’incapacité par contre doit être prouvée médicalement. La personne est alors incapable d’exercer sa profession.

L’invalidité permanente totale (IPT) est la suite d’une ITT irrémédiable. Si la situation ITT d’une personne persiste et son invalidité continue alors après consultation elle sera jugée IPT. Et suite à cette déclaration l’assurance la prendra en charge par rapport à son emprunt.

Ces cas cités ci-dessus sont les obligatoires. Mais il y a les autres qui ne le sont pas mais tout aussi nécessaires. Il y a l’assurance-dommage qui au cas où la personne perd son emploi sera quand même en mesure de continuer son paiement. Les garanties sont différentes pour les assureurs. Pour l’assurance revente, elle est utilisée dans le cas de la revente du bien. C’est seulement en cas de moins-value.

Le coût de ces assurances dépend de la valeur du bien à assurer, le délai de remboursement du prêt, la profession exercée par l’emprunteur.

La résiliation

Comme tout contrat, l’assurance prêt immobilier peut être résiliée. Si votre cotisation n’est pas incluse dans le paiement des échéances alors vous pouvez résilier votre contrat après 1 an. Dans le cas contraire, la banque refusera votre résiliation car le remboursement est en fonction de votre cotisation pour l’assurance. Elle se fera par lettre recommandée adressée à votre assureur. L’assurance est aussi renégociable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>