Le prêt immobilier est-il facile ou difficile à obtenir ?

Le crédit immobilier est un produit connu de tous les acquéreurs qui veulent faire un achat immobilier.

Pour obtenir un bon crédit, vous devez élaborer un plan de financement et ce dernier doit présenter un certain nombre d’atouts pour séduire les banquiers. De la valeur de votre apport personnel dépendra le montant de votre prêt. Il doit être le plus conséquent possible allant de 10% à 30% de la somme prêtée. Les produits d’épargne comme le PEL (Plan d’Epargne Logement) et le CEL (Compte Epargne Logement) peuvent être utilisés à titre d’apport personnel. Doivent y être mentionnés aussi votre revenu disponible et votre capacité de remboursement. Le revenu disponible est obtenu en soustrayant de tous vos salaires, rentes et pensions toutes les charges telles les assurances et les charges de famille. Aussi vous pouvez rembourser jusqu’au tiers de votre revenu disponible.

D’autres critères aussi sont à prendre en compte avant d’entreprendre toute autre action : déterminer la somme à empruntée, faut-il ou non faire appel à un courtier, quelles assurances et garanties souscrire ?,  s’agira-t-il d’un prêt à taux fixe ou à taux variable.

Lorsqu’on demande un prêt immobilier, il faudra faire preuve de patience car plusieurs étapes doivent être franchies.

L’achat du bien immobilier donc se fait à crédit et une demande de prêt immobilier doit être déposée par l’acheteur en respectant le délai mentionné dans le compromis de vente.

Si l’acquéreur n’obtient pas son crédit dans un délai de 45 jours à partir de la signature de la promesse de vente alors il ne recevra pas l’indemnité d’immobilisation.

La banque

La banque analyse la demande de prêt en consultant le compromis de vente, le devis des travaux, les éléments constitutifs de l’apport personnel, les pièces justifiant les revenus et les charges.

La nécessité d’un courtier

Le courtier au même titre que l’assureur vous rend service. Vous pouvez les contacter sur  internet ou vous rendre auprès d’une agence. Etant donné que le courtier se met en partenariat avec les banques, il est en bonne position pour orienter l’emprunteur vers l’organisme prêteur qui acceptera facilement de financer le projet immobilier. Ainsi donc il fera le tour des banques pour leur présenter et vendre votre projet. Leur service est soit gratuit, soit ils réclament en fait les frais de dossier demandés par les banques.

La proposition de prêt définitive offerte par les banques

Elle doit mentionner la description du bien, à combien s’élève le prêt ?, est-il à taux fixe ou à taux variable ?, le taux effectif global, dans le cas d’un prêt à taux fixe l’échéancier de remboursement, la caution ou l’hypothèque, l’assurance décès-invalidité. Par contre si le prêt est à taux variable, elle doit fournir une notice qui nous informe de la durée du prêt, une simulation de l’effet de la variation de taux sur les mensualités, du coût total du crédit.

L’emprunteur reçoit l’offre de prêt en deux exemplaires par lettre de recommandée de la banque. Elle est valable pour 30 jours toutefois l’emprunteur ne peut l’accepter avant 10 jours. Sachez qu’une fois que vous acceptez l’offre de crédit, vous ne pouvez plus modifier l’offre de crédit. Ce délai est valable pour le prêt à taux fixe et à taux variable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>