Le prêt sans apport personnel

Ce qu’il faut savoir

L’apport personnel est un fonds que l’emprunteur doit apporter. La valeur est déterminée dans le contrat de crédit. La valeur de ce prêt est autour des 10 % de la valeur du bien. La somme servira surtout pour le paiement du notaire et tous les frais que le notaire doit payer pour les dossiers. Cet apport prouve que vous êtes un emprunteur sérieux et avec le nécessaire pour le remboursement. Mais ce n’est pas toujours le cas pour tout le monde. Certaines personnes ont une difficulté pour épargner donc n’ont pas de fonds pour leur emprunt. Le prêt sans apport personnel est donc le fait de faire un emprunt mais que l’apport personnel est amputé. Souvent c’est le prêt 110 % qui est proposé. Le 110 % prend en charge 100 % des travaux ou de l’acquisition et 10 % pour les honoraires du notaire.

L’aval du dossier

Un prêt sans apport personnel est très mal vu car il veut dire que l’emprunteur est en difficulté financière. Peut-être même qu’il aura des difficultés pour les remboursements de l’emprunt. Pour obtenir le prêt sans apport personnel, le dossier doit être très « clean ». Tous les détails concernant votre budget et vos dépenses vous seront demandés. Les banquiers analyseront les moindres transactions que vous avez effectuées. Ils dépouilleront tout ce qui vous concerne. Ils connaitront votre métier, si c’est un métier stable ou non, bien rémunéré ou non, votre ancienneté. Et surtout ils vérifieront votre tirelire. Si vous en manquez, vous devrez avoir une bonne raison sinon le refus serait définitif.

La meilleure solution est de confier votre dossier à un courtier. Il est plus apte à présenter un dossier « médiocre » pour un dossier « acceptable ». Les banques ou institutions financières qui acceptent le prêt sans apport personnel sont peu. Si elles acceptent, elles prendront en compte la valeur d’acquisition du bien, le montant des travaux s’il y en a, les commissions des agents, les garanties et les honoraires du notaire. Mais il ne faut pas trop se laisser avoir car il y a toujours anguilles sous roches. Etudiez bien les deux cas : un prêt sans apport ou un prêt avec apport. Le premier ne présente pas que des avantages. Certes vous n’apportez pas de fonds mais en compensation, votre remboursement en prendra les frais. Si vous n’avez que ce choix, présentez bien votre dossier et en retour étudiez bien leurs garanties et leur taux de remboursement. Demandez des explications sur les modalités de paiement, la durée de celui-ci et tous les frais compris dans le prêt. Certaines banques omettent de vous mettre au courant des frais facultatifs qu’il faut prendre en charge même si votre dossier est classé sans apport personnel. Vous pouvez aussi faire une simulation de ce prêt sur internet, il vous donnera une idée de ce qui vous attendra sur le plan financier.

Les crédits sans apport sont souvent accordés pour les personnes primo-accédantes ou les nouveaux propriétaires. Ces personnes sont de revenu faible ou des jeunes sans épargne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>