Le report d’échéance : une solution en cas de défaillance dans le remboursement de crédit

On entend ou voit toujours dans les publicités en matière de crédit que le crédit vous engage alors réfléchissez-bien avant de le contracter. Ceci est tout à fait vrai le crédit vous engage pour 20 ans et même si vous anticipez la gestion de vos sous parfaitement, vous n’êtes pas à l’abri des événements comme un licenciement ou un divorce, sources de difficultés financières. Comme dit l’adage « On ne sait aujourd’hui de quoi demain sera fait

Le risque pour l’emprunteur, c’est de ne pas pouvoir assurer le remboursement et de perdre son logement qui fera l’objet d’une saisie par la banque. Dès que vous êtes en difficulté financière, réagissez  et optez pour le report d’échéance. Accordez-vous une pause et quand votre situation s’améliore procédez de nouveau au remboursement.

Quels prêts immobiliers sont concernés ?

Les prêts règlementés ne peuvent pas faire l’objet de report d’échéance. Les prêts à taux fixe, révisable et mixte permettent le report d’échéance. Nous pouvons citer le prêt conventionné ou PC et le prêt à l’accession sociale ou PAS, les prêts in fine, les prêts épargne logement, les prêts à taux zéro dont Eco PTZ.

Il existe même dans certaines banques des prêts à taux variables qui ne proposent pas de report d’échéance. Vérifiez si votre contrat de prêt offre ce type de facilité.

Comment fonctionne ce report d’échéances ?

Pour que vous sachiez le nombre d’échéances à reporter, vous devez estimer l’importance de vos difficultés financières.

En fait voici comment cela fonctionne, vous ne paierez les mensualités reportées qu’à la fin du crédit et ce dernier sera plus long  car quelques mois se sont ajoutés. Il vous est possible de reporter une traite ou plus. Nous vous conseillons de fixer avec votre banquier la durée de vos reports selon vos difficultés. A chaque durée de 12 mois, certaines banques permettent trois reports non consécutifs. Ne confondez pas la période de différé et le report d’échéances. Ce dernier a lieu uniquement durant le remboursement de crédit. De ce fait un avenant doit être annexé au contrat de prêt initial.

Combien peut coûter le report d’échéances ?

Ce service ne coûte rien, aucun frais de dossier n’est lié au service de report d’échéances. Mais le report d’un ou plusieurs échéances affecte le coût final du prêt, en effet pendant la pause que vous avez sollicité, vous devez toujours payer les intérêts et l’assurance du prêt. En fait c’est le coût à payer.

Etant donné donc que le report d’échéances coûte cher, vous ne devrez recourir à cette solution que si votre situation financière est désespérante. Ne soyez pas tenter de l’utiliser pour autres raisons telles que l’achat d’une voiture ou d’un mobilier.

Dès que vous flairez les difficultés, fiez-vous immédiatement à votre banquier. Ne perdez temps pour éviter que la situation ne s’aggrave, au pire des cas vous aurez des gros ennuis financiers. Renseignez-vous combien coûtera cette opération et quelles sont les nouvelles modalités de remboursement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>