Le subprime

Définition et caractéristiques

Le terme « subprime » n’est pas connu. Il est spécialement américain et même son origine est inconnue. Personne ne sait exactement d’où cela sort mais en tout cas, le suprime a provoqué un désastre planétaire dans le monde du marché. Le subprime a causé la banqueroute de plusieurs sociétés américaines. Le pire c’est la conséquence dans tous les pays du monde.

Le subprime est tel l’hypothèque mais avec des caractéristiques propres à la politique américaine concernant le prêt immobilier. Le procédé est le même, une personne met son habitation en gage contre un prêt. La faille était dans le taux de remboursement. Il était variable dépendant du taux sur le marché de la bourse et de leur banque centrale. Il y a eu une année où le taux était descendu à 1 %. Toute la population se ruait pour faire de l’emprunt mais à un moment donné, ce taux a grimpé alors que la valeur immobilière dégraissait. Les maisons d’assurances ne pouvaient plus rembourser à la place des emprunteurs alors tout le marché a commencé à dégringoler.

Conséquences

La plus grande conséquence du subprime est la crise des subprimes. C’est surtout ce terme dont le monde s’est souvenu. Au fur et à mesure que les foyers emprunteurs jettent l’éponge et ne peuvent plus rembourser et que les assureurs en font autant, la crise est déclenchée. Les ménages ont vu leur habitation se faire vendre par les assureurs. Le problème c’est que c’est surtout le marché immobilier qui perdait sa valeur. Alors les maisons mises en vente ne sont pas liquidées. Les institutions portant garant commencent à fermer boutique. L’effet domino commence. L’interdépendance dans le marché est bien connue, que ce soit dans un pays ou entre les pays du monde entier.

La crise a commencé en 2006 quand le taux a grimpé jusqu’à 5,25 % tandis qu’une baisse de 20 % est enregistré sur le marché de l’immobilier. La crise a créé un krach immobilier américain en 2007. Toutes les banques dans le monde ont commencé à avoir de la difficulté. C’est seulement après des faillites consécutives sur le marché que les experts ont pu apercevoir que la cause était le subprime Américain. Suite à tous ces évènements, c’est tout le système financier qui est chamboulé. La spéculation s’arrête momentanément. Rien que ça, la crise a pris une ampleur planétaire et est l’une des conséquences du krach boursier de l’année 2008. Les chiffres sont effroyables. À part les milliers de foyers qui ont perdu leurs habitations, les sociétés et les banques en faillites, la perte financière est aussi conséquente. En seulement une année, la perte était de 500 milliards de dollars américains. La solution est la recapitalisation qui a coûté 300 milliards de dollars américains. Non seulement l’Amérique mais tout le système financier du monde ont dû recapitaliser leurs capitaux propres. Après la crise, presque toutes les banques importantes ont été nationalisées au Royaume Uni, en Belgique et aux États-Unis. Le plus triste c’est que les experts disent que le marché immobilier américain sera encore dans le rouge ces 2 prochaines années à cause de la crise de subprime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>